L’expérience du désherbage alterné suscite toujours l’engouement

Le syndicat mixte du bassin versant du Linon réitère son soutien aux agriculteurs souhaitant adhérer à la campagne de désherbage alterné du maïs pour la campagne 2016. Ce programme, piloté techniquement par AgroBio 35, assure le financement des passages des outils de désherbage mécanique (bineuses et houes rotatives) sur une parcelle de 5 ha maximum. La politique de la démarche est de ne pas influer négativement sur le rendement de la parcelle, de mener autant que possible la stratégie adventice de la parcelle par un entretien mécanique et envisage les traitements chimiques qu’en dernier recours. Celui-ci est décidé très rapidement, au stade 3-4 feuilles du maïs, pour traiter à de faibles doses.

Le désherbage mécanique du maïs requiert des observations fines et des interventions mécaniques précises. Selon les conditions climatiques de la campagne et des conditions agronomiques de la parcelle, des économies de 1 ou 2 passages de produits phytosanitaires de désherbage peuvent être réalisées.

Pour la campagne 2016, 20 exploitants sont inscrits et bénéficient du soutien technique et des conseils de David Roy d’AgroBio 35. 8 nouvelles exploitations agricoles rejoignent la démarche cette année. Le syndicat prend en charge financièrement la prestation d’Agrobio et les passages de désherbage mécanique.

Il est à noter que l’acquisition de matériel de désherbage mécanique, pour lequel des financements sont possibles, se développe. Ainsi, la CUMA de la Tanouarn utilise pour la première année son propre matériel : un pas important vers la formation des exploitants et la pérennité de telles pratiques. A cette occasion, une démonstration de la houe de la CUMA a été organisée le 14 mai à Tinténiac où plus de 20 agriculteurs l’ont suivie. Des démonstrations du matériel à différents stades de végétation et des formations seront également dispensées.

Le syndicat mixte du bassin versant du Linon finance l’intervention d’Agrobio pour les agriculteurs qui souhaitent bénéficier d’un appui technique pour le choix d’une houe rotative et d’une formation.